Aurore l’infographiste

« Et si je créais mon entreprise » s’est dit un jour Aurore LORRAIN. « Cette idée me trottait dans la tête depuis quelques années déjà, en réalité depuis ma formation d’infographiste  »

Originaire de la région rémoise, ayant suivi des études supérieures dans l’informatique et l’infographie, Aurore a décroché un diplôme d’Infographie Multimédia.
Dans un premier temps, ne se sentant pas les reins assez solides pour créer son entreprise, elle s’est naturellement tournée vers le salariat et a décroché un travail de webdesigner dans l’informatique.

Son contrat n’ayant pas été renouvelé, Aurore s’est retrouvée en situation de recherche d’emploi. De nature indépendante et déterminée, l’envie de créer sa propre entreprise a refait surface. « Je ne me voyais pas rester salariée toute ma vie  » souligne-t-elle.

La jeune femme a donc pris la décision de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Et a suivi une formation de plusieurs mois à l’AFPA, tout en bénéficiant des conseils avisés de la CCI Reims/Epernay.

Etape très importante et à ne pas négliger, Aurore a pris le temps de construire son projet, de réaliser une étude de marché, une étude financière, de choisir soigneusement son statut juridique et s’informer sur la fiscalité et la comptabilité. « J’ai eu aussi l’opportunité de rencontrer plusieurs entrepreneurs qui m’ont raconté leur parcours, donné des conseils et appris à anticiper les différents problèmes qui pouvaient survenir  ».

Après ces différentes étapes, Aurore a créé à Rems sa société PIX’L iDC le 18 mai 2009 : communication, publicité, création de supports de communication pour le web et le print, création de sites internet, mise en page de catalogues, livrets, magazines, …

« Créer son entreprise est un vrai défi. Il faut sans cesse démarcher de nouveaux clients, fidéliser ceux existants  » précise Aurore. Mais les avantages qu’elle retire sont importants : indépendance, gestion du temps, autonomie, liberté. « Et surtout exercer le métier qu’on aime et travailler à partir de chez soi  ».

Le revers de la médaille : « Se fixer des limites  ». Aurore reconnait avoir tendance à déborder ou à travailler tard le soir. Attention aussi à ne pas s’isoler !

Le fait d’être une femme n’a pas représenté pour elle de problèmes particuliers. « Au contraire. J’ai ainsi pu obtenir plus facilement la confiance d’autres femmes ».

Sa plus grande satisfaction  : «  La concrétisation d’un rêve et l’aboutissement d’un projet  ». Son chiffre d’affaires est en constante progression. Ses clients sont satisfaits de son travail.

Son message à celles qui envisagent de créer leur entreprise  : « Surtout bien s’informer et prendre le temps de réfléchir à son projet et à ses objectifs. Il y a des hauts et des bas. Créer son entreprise est une belle aventure, un vrai challenge et une source d’enrichissement professionnel et personnel  ».

Comme le résume si bien Aurore : « Si c’était à refaire, je le referai sans hésiter  ! ». Que du positif !