Aurore, Rose et son roman

Aurore PIERLOT est une jeune rémoise. Ses études supérieures au CESEM de Reims (programme franco-néerlandais) lui ont permis de passer deux années de scolarité aux Pays-Bas.

Après avoir occupé le poste de responsable administration des ventes pour une entreprise fabriquant du matériel pour BTP en région parisienne, Aurore a eu envie de changer. « J’étais arrivée au bout de ce que je pouvais apporter à l’entreprise et de ce qu’elle pouvait m’apporter  » précise-t-elle.

L’idée d’ouvrir un café-librairie mûrissait dans son esprit depuis ses études. En réalité, depuis la lecture d’un livre anglais sur ce sujet. En 2010, Aurore s’est sentie suffisamment prête et expérimentée pour se lancer dans l’aventure. «  Ma motivation a été le challenge à relever et la perspective d’être indépendante et polyvalente ».

Et voilà Aurore revenue sur Reims pour plonger dans le bain de la création d’entreprise.
Restait le plus dur : convaincre de la pertinence de son projet. Et surtout ne pas se décourager face aux difficultés.

Aidée par plusieurs organismes (CCI, Reims Initiative, Boutique de Gestion), Aurore a repris une entreprise, ROSE ET SON ROMAN.

ROSE ET SON ROMAN associe une librairie, un salon de thé et une galerie d’art. Aurore y organise de nombreux événements (dédicaces, ateliers d’écriture, de calligraphie). En parallèle, elle a créé un club de lecteurs.

La liberté et l’indépendance sont les réels avantages d’être son propre patron. Il ne faut toutefois pas sous-estimer les risques financiers et la solitude. D’où sa participation au réseau Créer au féminin.

Sa plus grande satisfaction  : «  Avoir réussi à convaincre les banques de me suivre dans mon projet ».

Son message à celles qui envisagent de créer leur entreprise  : « Se faire aider et surtout ne pas s’isoler. Y croire et persévérer. Mais ne pas hésiter à s’adapter si nécessaire ».

Découvrez son blog