Bernadette ou le parcours d’une coiffeuse

A la tête du salon Eric Stipa Gambetta depuis avril 2013, Bernadette Desimeur mise sur la technique de la microline (ou densité plus) et sur le massage crânien pour se démarquer de la concurrence.

« J’ai toujours eu envie de faire ce métier. Devenir coiffeuse était un rêve de petite fille  ». Originaire de la Thiérache, Bernadette Desimeur a démarré la coiffure à l’âge de 16 ans et a obtenu un CAP et d’un BEP Coiffure.

Pendant six ans, entre 1983 et 1989, elle met la coiffure entre parenthèses pour aider son conjoint, en tant que secrétaire. En 1989, elle décide de voler de ses propres ailes et ouvre son salon de coiffure dans un village de Thiérache ; salon qu’elle a tenu pendant 22 ans.

« Et puis l’envie m’est venue de découvrir d’autres horizons. Je voulais aller vers une grande ville poursuivre ma carrière professionnelle  ». Notre entrepreneure arrive à Reims début 2013 et rachète un salon de coiffure rue Gambetta, à deux pas du centre-ville. Elle décide de l’exploiter avec le label « Eric Stipa ». « C’est un label et non une franchise. C’est plus souple. Il n’y a aucune obligation à ce que tous les salons soient identiques ».

Bernadette privilégie avant tout le contact avec ses clients. « Je veux que mon salon reste à taille humaine ». Depuis le démarrage, elle bénéficie d’un bon taux de fidélité. Ce qui est encourageant.

Eric Stipa Gambetta emploie 3 salariés. Le salon est Ambassadeur de la marque René Furterer et Salon Privilège pour Hairdreams.

En plus des prestations courantes de la coiffure sur mesure et de la pratique des extensions, le salon de notre entrepreneure possède deux particularités uniques sur Reims :

  • La technique de la microline ou densité plus. Une méthode révolutionnaire pour apporter, le plus sainement, densité et longueurs naturelles. Les cheveux naturels Hairdreams sont intégrés à la chevelure de manière invisible grâce à la technologie dite « NANO ».
  • Une cabine de massage crânien, pour des séances de 10 mn environ à l’aide d’huiles essentielles.

Et Bernadette ne manque pas d’idées pour développer l’activité de son salon et se faire connaître. Un afterwork a eu lieu le 12 novembre 2015 pour présenter un nouveau service de coiffage rapide qui s’effectue sur cheveux propres. Le tout en 15 minutes, pour 15 euros. Des Journées Portes Ouvertes seront également organisées début 2016.

A Reims, les salons de coiffure sont légion. Mais notre entrepreneure est confiante. « Je tiens à ce que mon salon garde l’esprit de proximité. Je privilégie l’aspect humain de mon métier. Ma force est mon taux de fidélisation  ».

Le site internet de Eric Stipa Gambetta