Déborah, une niçoise passionnée de graphisme

Déborah, parisienne de naissance, habite à Nice.

Après sa formation de graphiste en 2006, elle a eu envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. « J’ai voulu être graphiste freelance pour avoir plus de souplesse dans mon travail ».

Forte de plusieurs et riches expériences en agences de communication parisiennes, Déborah a créé son propre studio de création graphique «  pour répondre de manière plus personnalisée à mes clients et surtout pouvoir suivre un projet de A à Z  » précise-t-elle.

Les difficultés pour créer sa propre entreprise n’ont pas tardé à se manifester. «  Les démarches sont lourdes. Il faut tout gérer : l’administratif, la comptabilité, le démarchage commercial  ». D’autant que notre jeune entrepreneure n’a pas été accompagnée dans son processus de création.

Son entreprise : DÉBORAH DESIGN – un studio de Création Graphique qui réalise tous types de supports de communication visuelle. Pour proposer une offre toujours plus large et adaptée aux besoins de sa clientèle, l’entreprise regroupe plusieurs partenaires (photographes, traducteurs, designers-web).

Déborah apprécie les avantages liés à son activité entrepreneuriale, comme la flexibilité du temps de travail. « Etre son propre patron pousse à se dépasser soi-même. C’est stimulant et valorisant de se dire que l’on fait cela toute seule  ».

Mais gare aux inconvénients. Déborah reconnaît que tout gérer peut parfois être lourd et épuisant. « Il faut à tout prix s’aménager un emploi du temps équitable entre vie privée et vie professionnelle. Pas évident quand on est une passionnée comme moi  ».

Etre femme a été plutôt un avantage. «  L’intuition féminine guide ma créativité. L’écoute (naturelle chez moi) est très importante dans mon travail  ». Une femme sait aussi mieux rassurer ses clients sur les peurs qu’ils peuvent avoir.

Sa plus grande satisfaction  : Avoir réussi seule à mettre en place son site internet.
Sans faire partie à proprement parler d’un réseau féminin, Déborah croit beaucoup à l’échange et à la solidarité féminine.

Son message à celles qui envisagent de créer leur entreprise  : « Si vous sentez que vous en avez réellement envie, FONCEZ ! ».