Découvrez Céline, écrivain public

Née à Grenoble et ardennaise d’adoption, Céline PERRIN a commencé sa carrière professionnelle comme secrétaire, puis dans le monde du notariat.

L’idée de créer sa propre entreprise remonte à loin. Céline a toujours aimé le Français et plus particulièrement l’orthographe. « Je corrige machinalement tout ce que je lis. J’imagine que cela doit être affreux pour mon entourage », précise-t-elle.

De plus, avec deux enfants, pouvoir travailler à la maison est un avantage non négligeable.

« Il y avait aussi de ma part un gros pari et un peu d’orgueil, savoir si je pouvais me lancer ce défi » souligne Céline.

Son activité  :@BCé-lignes : Ecrivain public et secrétaire indépendante : aide à la rédaction, relecture, correction, création de documents et tous travaux de secrétariat. Le principal atout de Céline : la parfaite connaissance de la langue française et sa maîtrise des travaux de secrétariat.

Créer son entreprise n’a pas été un parcours de tout repos. « On est un peu livré à soi-même ». Céline a été épaulée par divers organismes dont la CCI des Ardennes et une boutique de gestion. Mais son principal souci est de réussir à se faire connaître et de trouver la clientèle. « Peu d’organismes ou associations prennent le temps de nous écouter et de nous valoriser à travers des articles ».

Céline apprécie de pouvoir travailler à partir de chez elle, à son rythme et d’organiser librement son travail, de varier les missions qui lui sont confiées. Ce qui implique une bonne organisation. Il faut aussi être disponible et ne pas flancher à la moindre difficulté. La compréhension de son entourage est un vrai plus.

La plus grande satisfaction de Céline : D’avoir osé, de s’être lancée. En attendant de décrocher son premier « gros » contrat. « Je suis aussi heureuse pour mes enfants. Je peux être plus disponible pour eux ».

Céline ne fait pas partie d’un réseau. Elle vient juste de prendre contact avec Créer au féminin. Elle est uniquement en « réseau restreint » avec une autre secrétaire indépendante. «  Il vaut mieux s’entraider plutôt que de se sentir rivales ou concurrentes. Il y a du travail pour tout le monde » précise-t-elle. Céline espère arriver à monter un réseau plus large, «  mais quand je lance des invitations, j’ai peu ou pas de réponses en retour ».

Le message que Céline veut faire passer à celles qui veulent créer leur entreprise : « On n’a rien sans rien. Il faut essayer. Si on ne réussit pas, ce n’est pas grave. Il ne faut pas avoir de regrets. Ce qui ne tue pas rend plus fort. Je ne regretterai jamais d’avoir essayé … et qui sait, je vais peut-être y arriver ».

Site internet : www.abclignes.com