Happy Versailles par Stéphanie et Leya

Stéphanie Géhin et Leya Agostini se sont rencontrées grâce à leurs enfants. Après plusieurs années de vie professionnelle dans des postes très prenants, surtout pour des mamans de jeunes enfants, elles ont décidé de s’associer et de créer leur propre entreprise.

Stéphanie, passionnée de culture et d’histoire de France, a travaillé pendant 10 ans chez Renault, au service presse puis marketing. « Un métier passionnant mais qui laisse peu de disponibilité pour ma famille ».

De son côté, Leya travaillait chez Orange. Elle aussi dans le domaine du marketing. « Je souhaitais trouver un équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Je voulais utiliser mon expérience chez Orange pour un projet de création d’entreprise  ».

Stéphanie et Leya : deux envies identiques, au même moment. Deux belles énergies. Deux bosseuses. Cette rencontre décisive a été le déclencheur pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Restait à trouver l’idée et à la concrétiser.

Lors de visites au Château de Versailles avec leur famille, nos deux associées recherchaient une application rafraichissante et décalée. Elles ne l’ont pas trouvée. Alors, elles l’ont créée.

Créer son entreprise n’a pas été facile pour nos deux jeunes femmes. « Tout est compliqué. Il faut être bien entouré. Le parcours est semé d’embûches. Heureusement que nous étions deux. On se soutenait, s’encourageait  » précise Stéphanie. « Quand on est une petite structure, il faut tout faire : les démarches de création, trouver la banque, le comptable, les prestataires fiables. Il faut une bonne dose d’énergie et un bon réseau  » ajoute Leya.

Stéphanie et Leya ont été accompagnées par l’association Suzanne Michaud à Versailles et des cabinets de consultants délégués par leurs entreprises.

C’est ainsi que la première application mobile ludique pour visiter le Château de Versailles a vu le jour : HAPPY VERSAILLES. Du 100 % croustillant. Pour découvrir les dessous de la vie à la cour. Riche d’anecdotes rigoureusement authentiques. Voici une alternative amusante, tout en étant sérieuse (car validée par un guide officiel du Château) aux audioguides traditionnels.

Fortes de cette première application, nos deux amies cherchent maintenant à s’imposer sur le marché des audioguides illustrés et lancer des applications similaires pour d’autres monuments et villes touristiques.

Stéphanie et Leya apprécient les avantages d’être leur propre patron, surtout de mieux arriver à concilier vie professionnelle et vie privée. «  La liberté de ton que nous avons est un sacré avantage ».

Mais elles sont conscientes aussi des inconvénients. « Il faut faire nos preuves pour être crédibles » souligne Stéphanie. Leya met en avant la solitude. «  S’appuyer sur un réseau et partager avec ses amis et sa famille est important  ».

Leur plus grande satisfaction  : La mise en ligne de l’application après des mois de travail et les retours très positifs de leurs clients.

Leur conseil à toutes celles qui veulent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale  : « Accrochez-vous. Ne restez pas isolée et tentez l’expérience sous quelque forme que ce soit. La créativité est un vrai rempart contre la morosité. Et à deux, rien n’est impossible ».

Le site internet et la page Facebook de Happy Versailles.