Marion s’occupe de votre pause déjeuner

Jeune femme originaire de Reims, Marion Soudant possède une formation d’ingénieur informatique en traitement d’images. Elle a travaillé comme chef de projet dans la Sarthe, où elle a développé un nouveau robot d’inspection avec caméra numérique, et comme développeur informatique dans la Marne. En décembre 2011, elle s’est retrouvée sur le marché du travail suite à la liquidation judiciaire de son dernier employeur.
Marion a toujours eu envie d’être son propre patron, en fait depuis ses études d’ingénieur. Il ne manquait plus que l’élément déclencheur. Et cet élément a été son licenciement qui s’est révélé au final être un mal pour un bien.
Le licenciement lui a permis d’avoir des aides financières et d’accompagnement qui, ajoutées à des économies personnelles, ont permis à Marion de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise sur Reims.
« Ma plus grande difficulté a été l’impatience  », souligne Marion qui voulait que tout aille vite tellement elle avait hâte de pouvoir ouvrir son entreprise. Mais c’était sans compter avec les démarches souvent longues à effectuer, les interlocuteurs à convaincre. « Mais cela permet à l’entrepreneur d’être vraiment sûr de son choix et de mettre sa motivation à l’épreuve  ».
Marion a été accompagnée dans sa création d’entreprise par divers organismes comme Pôle Emploi, la Boutique de Gestion et l’AFPA pour la partie formation.
Son entreprise : DEJEUN’UP ou comment amener la cantine dans les entreprises qui n’en ont pas.
DEJEUN’UP livre des repas équilibrés pour les salariés qui déjeunent sur leur lieu de travail. Trois formules sont proposées au client. Le tarif est proche d’un ticket restaurant moyen. Les repas, élaborés par une diététicienne, sont préparés par un professionnel de la restauration en entreprise. Les denrées proviennent au maximum des producteurs locaux.
Marion mesure les inconvénients d’être son propre patron : pas de sécurité de salaire ni d’emploi. Mais elle apprécie de gérer son temps comme elle le souhaite, de prendre et d’assumer ses décisions, de donner à son entreprise l’axe de développement souhaité et de pouvoir créer des emplois.
Le fait d’être femme n’a jamais posé problème. « Je n’ai pas senti d’a priori pendant mes démarches pour créer ma société ».
Sa plus grande satisfaction  : que DEJEUN’UP soit enfin créée. «  C’est une nouvelle aventure qui commence, avec le soutien de mon entourage qui me permet d’être confiante et motivée ».
Pour rompre son isolement et développer le relationnel, Marion a adhéré aux réseaux « Créer au féminin » et « Créez comme elles ».
Son message à celles qui envisagent de créer leur entreprise  : «  Etre motivée et croire en son projet, coûte que coûte. Car il va falloir convaincre plusieurs personnes pour pouvoir le mener au bout ! ».

Son site internet