Maryne ouvre sa boutique de prêt-à-porter

Maryne BOUKANDJA est une jeune marnaise de 22 ans qui vit à Reims depuis 7 ans. Coiffeuse/coloriste de formation, elle a exercé divers métiers (vendeuse, employée dans un service télémarketing de cuisine).

Maryne est également une jeune maman d’une fille de 18 mois. La séparation d’avec le père de son enfant a bouleversé ses projets. Elle a donc décidé de prendre sa vie en main, de s’investir professionnellement pour s’assumer au niveau financier et offrir un meilleur avenir à sa fille.

Forte de ses convictions « Qui ne tente rien n’a rien  » et « Qui trébuche et ne tombe pas ajoute à son pas  », Maryne s’est lancée avec courage en février 2012 dans la création de sa propre entreprise.

Consciente qu’il faut garder les pieds sur terre et s’entourer de professionnels de la création, Maryne a été accompagnée dans ses démarches (informations, conseils, rédaction du prévisionnel) par la Chambre de Métiers de la Marne.

CHROM’ANTIQUE a vu le jour en juillet 2012 : une entreprise de prêt à porter féminin (originaux, chics et accessibles) et de bijoux fantaisie (Maryne crée elle-même une partie des bijoux).

« Je mets un point d’honneur à vendre le plus possible de vêtements fabriqués en France ou en Europe et à privilégier le contact humain en prenant le temps de conseiller et d’apporter une écoute attentive et discrète à chacun de mes clients  » souligne Maryne.

Le fait d’être son propre patron présente des avantages : « J’apprécie la liberté et le plaisir de vendre des articles que j’aime et que j’ai pris soin de choisir. Mais il ne faut cependant pas occulter le fait de ne pas connaître l’avenir financier de l’entreprise  ».

Etre femme n’a pas été un obstacle lors de la phase de création de la boutique. « Au contraire, cela m’a permis d’avoir le choix entre le FGIF (Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes) et OSEO » précise Maryne qui, pour nouer des relations, a choisi de faire partie du réseau « Créer au féminin ».

Sa plus grande satisfaction  : « Les compliments des clientes sur l’agencement de ma boutique et sur les collections que je propose  ». Maryne reste toutefois prudente et ne veut pas tirer de conclusions trop hâtives pour le moment.

Son message à celles qui envisagent de créer leur entreprise  : « Se donner les moyens de réussir et aller au bout, malgré les difficultés que cela impose  ».

CHROM’ANTIQUE - 53 Boulevard Carteret - 51100 REIMS