Stéphanie la créative

Jeune femme de 31 ans, Stéphanie LECLERE a grandi à Reims et a toujours cultivé le côté créatif de sa personnalité.

Après avoir travaillé pour l’association « Les Petits Débrouillards » afin de vulgariser les sciences auprès des enfants, Stéphanie a fondé l’association CAPAD avec d’autres artistes rémois pour mettre en lumière et faire connaître de jeunes artistes locaux dans divers domaines (peinture, photo, musique). Parallèlement, elle a repris des études dans une école d’arts appliqués à Paris et a obtenu un diplôme de décoratrice d’intérieur en 2010.

Stéphanie a d’abord envisagé de travailler à l’étranger, voire dans le sud de la France. Peu à peu, elle s’est rendu compte qu’elle voulait vivre une nouvelle aventure … et donc créer sa propre entreprise. Et pourquoi pas à Reims, sa ville d’origine. « Reims est en train de devenir une véritable ville tremplin dans divers domaines », souligne Stéphanie.

Créer sa propre entreprise ne s’improvise pas. Stéphanie a été accompagnée par le dispositif ENVOL et a bénéficié d’une formation dispensée par l’AFPA. Elle s’est aussi rapprochée de réseaux comme Créez comme Elles et Créer au féminin (notamment par le biais du « marrainage »).

Son entreprise : D’COQUETTERIES, créée en 2012 qui propose d’accompagner des particuliers et professionnels dans leurs projets d’aménagement, rénovation, réhabilitation.

L’originalité du concept : la place particulière faite aux enfants avec « La déco des Loupiots » : un ensemble de services dédiés aux enfants (décoration de chambres et salles de jeux, liste de naissance, création d’objets personnalisés…).

Stéphanie apprécie de travailler dans un environnement qu’elle a choisi de A à Z. Même si les difficultés sont multiples une fois son entreprise créée. L’inconnu est un des inconvénients principal à ses yeux « Au début, il faut se munir de patience. On sème de petites graines sans savoir lesquelles fleuriront  ». Il faut aussi éviter l’isolement : « D’où l’intérêt de rencontrer régulièrement d’autres entrepreneurs  ».

Sa plus grande satisfaction  : « Trouver du plaisir et la capacité de m’adapter dans les nouveaux projets  ».

Son message à l’attention de celles qui envisagent de créer leur entreprise : « Avoir un brin de folie et d’inconscience. Mais avant tout, bien préparer son projet en se faisant accompagner. S’entourer de personnes bienveillantes et accepter les critiques constructives car elles font toujours avancer les projets  ».

Photos