Sylvie, la femme qui murmure à l’oreille des ânes

Passer du métier d’infirmière à celui de fermière, voilà un parcours des plus originaux et atypiques, pas forcément évident au départ. C’est pourtant la reconversion qu’a choisie Sylvie DALIBARD pour accomplir un rêve d’enfance.

Quadragénaire, Sylvie a exercé le beau métier d’infirmière libérale pendant une dizaine d’années, avant de se consacrer aux enfants et adultes dyslexiques. Mais depuis toujours, elle voue un véritable culte aux ânes. Aidée et soutenue par son mari, Sylvie décide de se reconvertir pour vivre au coeur de la nature et au milieu de ses « grandes oreilles ».

Et voilà la famille qui part s’installer dans une ferme chalet en bois à Faucigny en Haute-Savoie, à 850 m d’altitude, pour être au plus près de la Nature. Sylvie devient fermière pour élever des ânesses en agro-écologie et fabriquer ses propres cosmétiques à base de leur lait si précieux. Elle entreprend une formation de savonnière et d’asinothérapie ainsi que d’aromathérapie.

Et c’est en 2011 que Sylvie crée la très jolie marque DALIANE «  DALIANE, c’est tout simplement DALI pour Dalibard et ANE pour mon animal fétiche » : une gamme de 6 savons soin fabriqués chez elle à Faucigny. « La création et la recherche de mes 6 formules ont été faites par moi-même, dans mon propre laboratoire pour aboutir à mes propres soins cosmétiques pour mes problèmes de peaux. Encouragée ensuite par des médecins, pharmaciens, pédiatres, naturopathes pour leur efficacité, je me suis lancée dans l’aventure  » précise Sylvie. A noter que les 6 savons ont été nommés du nom de ses ânesses, pour leur rendre hommage.

Dans ses savons, on trouve 42 % de lait d’ânesse, du miel, des huiles essentielles … et aussi beaucoup d’amour. « Mes ânesses sont sacrées. Elles m’apportent du bonheur, de la tendresse et de la sérénité. Une passion qui vient de mon enfance. J’ai une relation très fusionnelle avec mes ânesses  ».

Sylvie possède 20 ânesses et 2 hongres. Des ânes de montagne adaptés aux terrains en pente. « Avec mes ânesses, il faut faire preuve de soin, d’observation, de patience, de compassion, de bienveillance  ». Comme dans son ancien métier d’infirmière.

Pour la fabrication de ses savons, DALIANE possède la maîtrise totale de la principale matière. « C’est le lait frais et bio des ânesses que j’utilise. Nous avons aussi notre propre laboratoire cosmétique. Nous emballons et commercialisons  ». Rien n’est laissé au hasard : rigueur, traçabilité exigeante, un travail avec des fournisseurs de matières premières nobles, de haute qualité, bio, équitables et solidaires. « Je défends toujours le bien-être animal et les races menacées d’extinction comme mes ânes de Savoie et sardes  ». Sylvie fait partie de l’Association des ânes de Provence, du WWF, Greenpeace.

Les produits DALIANE, label bio sous mention nature et progrès, ont été récompensés par Bio Innov en 2013 et surtout par la fidélisation des clients « Quelle belle récompense quand nous recevons des témoignages d’encouragement dans nos démarches  ».

En plus de la vente de savons, Sylvie propose des séances d’asinothérapie. « Nous accueillons des enfants ou adultes en situation de handicap accompagnés de leurs parents ou d’éducateurs spécialisés pour leur permettre un mieux-être, pour un mieux-vivre  ». Un studio-gîte est à disposition pour les amoureux de calme, de nature, de montagne et d’ânesse.

Le message que Sylvie souhaite faire passer  : Il est important de prendre soin et de préserver notre belle planète. « Notre process de fabrication est très économe en énergie. Mes ânesses contribuent à maintenir la biodiversité dans les pâtures de nos montagnes et à entretenir les terrains en déprise agricole  ».

De toute évidence, Sylvie est très heureuse et épanouie. « Mon métier est en réalité plusieurs métiers en un. Mes journées sont très remplies. Mais quel bonheur de vivre de sa passion et surtout de la partager  ». Tout est dit dans cette belle conclusion.

Le site internet Daliane-Escalane