Sylvine HUGÉ et son aventure « My Senior Year »

Conseillère Principale d’Education et passionnée de lecture, Sylvie HUGÉ vient de voir son premier roman édité en version papier aux Editions Chemin Vert. Une belle aventure pour cette jeune auteure.

Originaire de Châlons-en-Champagne, Sylvine HUGÉ, bac littéraire en poche, est partie un an aux Etats-Unis où elle a suivi un cours de « creative writing  ». A son retour en 2002, elle prépare et réussit le concours de Conseillère Principale d’Education ; fonction qu’elle occupe toujours au collège de la Retourne à Juniville (Ardennes).

Mais sa passion, c’est la lecture. «  Depuis toute petite, je lis beaucoup et m’invente des histoires ». L’envie d’écrire a toujours été présente chez Sylvine. Mais entre l’envie d’écrire et le passage à l’acte, des années passent….

Et le déclic s’est produit lors de sa deuxième grossesse. Du temps devant elle et aussi une envie de laisser un témoignage et des messages à ses enfants. « Les livres aident le lecteur à comprendre certaines situations, à s’interroger » précise Sylvine qui s’est promis d’aller jusqu’au bout de sa démarche.

« My senior year » , c’est le récit d’un séjour à l’étranger, une quête de soi, de l’Autre ; dix mois dans la vie de l’héroïne où s’entremêlent expériences et réflexions autour de l’amitié, de la famille, du deuil, de la spiritualité et de l’amour. Un voyage vers l’âge adulte...

Mais pas facile de se faire une place dans le milieu de l’édition quand personne ne vous connaît. Une fois son livre achevé, Sylvine Hugé a participé à un concours « Le prix 2013 Nos Lecteurs ont du Talent » initié par la FNAC Kobo et Place des Editeurs (auquel appartient la maison d’Editions Chemin Vert). Les ouvrages sont lus par des lecteurs puis par un jury de professionnels.

Finaliste du concours, Sylvine Hugé a eu la chance d’avoir, en mars 2013, une proposition d’édition en numérique pour « My Senior Year ». Et depuis cet été, le livre existe en version papier.

«  La maison d’édition Chemin Vert donne sa chance aux premiers romans, accompagne ensuite les auteurs dans leur première expérience de l’édition et les épaule dans le domaine de la communication  » souligne Sylvine. Un atout précieux. Comme l’est également le soutien de la presse et radios locales, des librairies, médiathèques. Sylvine n’oublie pas de mentionner le réseau Créer au féminin qui l’a toujours soutenue dans son projet.

« Etre auteure, c’est s’exposer, être prête à accepter les critiques. Mais aussi beaucoup de nouvelles expériences, des rencontres enrichissantes  ». Pour Sylvine, un auteur est une personne qui aime les autres, s’ouvrent à eux et créer des liens à travers les personnages et leur histoire.

Sa plus grande satisfaction  : La rencontre des autres, la générosité, le soutien des gens, leur ressenti vis-à-vis de son roman.

Le message que Sylvine veut faire passer à celles qui envisagent de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale  : «  Ayez confiance, battez-vous pour vos rêves et n’abandonnez pas. Tentez l’aventure quelle qu’elle soit. Et même si cela ne marche pas, retenez-en les aspects positifs, enrichissants humainement et qui vous aideront à grandir, à avancer, à vous dépasser  ».