Découvrez Marie, aux commandes du Café du Palais à Reims

Véritable institution rémoise depuis 1930, bien connue des Rémois et des touristes pour sa cuisine savoureuse et son décor baroque, le Café du Palais a désormais à sa tête Marie Povoa-Vogt, représentante de la 5e génération de la famille Vogt.

Elle connaît le Café du Palais depuis toujours. Elle y a même fait ses premiers pas. La Rémoise Marie POVOA-VOGT, âgée de 32 ans et mère de 3 enfants, incarne la 5ème génération de la famille Vogt qui dirige l’entreprise familiale depuis 1930.

Au départ, rien ne la prédestinait à reprendre les rênes du « Palais ». Psychologue clinicienne de formation, « depuis toute petite, je voulais devenir psychologue », elle a exercé son métier notamment en cabinet, dans le service de génétique et biologie de la reproduction de l’hôpital de Reims et au centre de réadaptation à Dormans.

Après plusieurs années de ce travail éprouvant et stressant, Marie a décidé de donner un tournant à sa vie professionnelle. « J’aimais beaucoup mon métier. Mais cela devenait trop dur. Je n’avais pas le recul nécessaire pour l’exercer sereinement  ». Le départ de son oncle pour d’autres horizons professionnels, lui a donné l’opportunité d’intégrer l’affaire familiale. Elle a pu compter sur le soutien de son grand-père, Jean-Louis Vogt. « C’est lui qui a fait du Palais ce qu’il est. Il m’a raconté plein d’anecdotes sur l’histoire du lieu et sur les merveilles amassées durant de nombreuses années au gré de ses coups de cœur, dont la célèbre verrière signée Jacques Simon  ».

Depuis fin janvier 2019, Marie est désormais aux commandes du Café du Palais, co-gérante aux côtés de sa mère Isabelle, fille de Jean-Louis. En plus du service en salle, elle prend en charge tout l’aspect administratif et la gestion des ressources humaines de l’entreprise. Un travail qui exige de l’organisation, de la rigueur et le sens du relationnel. «  Pas question de toucher à l’âme du Palais, à son atmosphère si particulière. Nous tenons à garder cette relation privilégiée avec nos clients et habitués. Comme avec nos fournisseurs avec lesquels nous travaillons depuis de nombreuses années  ».

Les clients continueront de savourer les délicieux plats « de grand-mère » confectionnés dans un souci de qualité et d’authenticité, avec régulièrement des nouveautés au menu. Des plats « mis en scène » chaque jour sur les comptes Facebook et Instagram du « Palais ».

Les amateurs de jazz retrouveront leurs rendez-vous habituels. «  Nous continuerons d’en programmer régulièrement. Ainsi que des événements musicaux destinés à un public plus jeune, en collaboration avec des groupes locaux  ».

De toute évidence, Marie a trouvé équilibre et sérénité dans son nouveau métier. « Je me sens au Palais comme à la maison. Je sais que je peux compter sur ma famille et sur les personnes de mon équipe ». C’est aussi pour elle une fierté de continuer dans la lignée familiale.

« Après avoir travaillé de nombreuses années à l’extérieur, je sais que, désormais, c’est au Palais que je veux être » conclut la toujours souriante Marie.

La page Facebook du Café du Palais